Sécurité

Faut-il avoir peur des agressions ?



Beaucoup de camping-caristes ont peur de s'arrêter pour la nuit. Peur des agressions, des cambriolages, des dégradations, etc. En espérant se protéger ils s'agglutinent avec d'autres congénères, un peu comme les pionners du far west faisaient le cercle avec leurs chariots. Mais la comparaison s'arrête là, car les pionniers avaient des fusils, et organisaient un tour de garde toute la nuit...

Alors soyons clairs : le danger est réel, et les récits d'agressions, de cambriolages alors que les occupants dorment dans le véhicule sont courants. Les forums et revues en citent des témoignages régulièrement. Heureusement (si l'on peut dire) la très grande majorité ne sont que des vols, les attaques envers les personnes étant rarissimes.

Comment s'en protéger ? Comment les éviter ?

D'abord, il faut constater que la très grande majorité des faits sont de simples vols à la roulotte (terme qui prend là toute sa signification !), réalisés pendant que les occupants sont partis visiter une ville, une curiosité, ou faire une excursion. Ils sont donc assez fréquents sur les parkings des sites classés, malgrè leur fréquentation. Probablement ils ne sont pas plus fréquents que pour les vols commis dans les voitures, mais le butin est parfois plus importants, car le camping-car contient généralement plus de matériel qu'une voiture (appareils photos, écrans plats, caméra, etc.).

Mais un petit nombre -petit mais non négligeable - de cambriolages sont commis pendant que les occupants sont dans le camping-car, en train de dormir paisiblement (les vols avec agression de style piraterie semblent encore très rares au moins en France). Certains affirment qu'ils ont été endormis par l'introduction d'un gaz soporifique par les ouies d'aération du véhicule.

Si on regarde d'un peu plus prés ces témoignages, ils font quasiment tous apparaître une circonstance commune : l'agression a eu lieu alors même que d'autres camping-cars étaient stationnés à proximité, et ils n'ont rien entendu. Le scénario est assez classique et parfois plusieurs camping-cars sont cambriolés de la même façon sur le même parking la même nuit.

Et cette constatation contient en elle-même le moyen évident de se protéger de ce type d'agressions. Mettons nous à la place du voleur. C'est une personne intellligente, habile et paresseuse (sinon il travaillerait honnêtement). Il recherche l'efficacité dans son "travail". Donc il va naturellement là où il est sûr de trouver des victimes à plumer, sur les parkings où se rassemblent les camping-cars (et les routiers, qui sont encore plus souvent que les camping-cars victimes de ces agissements). Il lui faut, pour rentabiliser son expédition, être sûr de trouver des victimes, et pour assurer sa "sécurité" être dans un lieu fréquenté (un véhicule de plus n'attire pas l'attention), d'où l'on peut partir en vitesse. Quoi de mieux qu'un parking où sont rassemblés plusieurs camping-cars ?

Donc la solution est toute simple : si vous ne voulez pas être victime d'un cambriolage nocturne, bivouaquez dans le coin le plus isolé possible, et surtout à la vue de personne. Croyez vous qu'un voleur aura l'idée de faire 1 km sur un chemin de forêt pour éventuellement trouver un camping-car à cambrioler ? Il n'est pas si bête !

Pour vivre heureux, vivons cachés !

Parenthèse d'humeur :

Et en plus, ça évite ces rassemblements de camping-cars, insulte à la beauté des sites, avec des connards qui viennent se coller contre votre véhicule et font marcher leur groupe électrogène pour regarder les débilités télévisées.

Ceci étant dit, quelques conseils quand même :

  • Ne jamais rien laisser traîner sur la plage avant du véhicule (papiers, appareils photos, téléphones portables, etc.). Inutile de montrer au voleur ce qu'il convoite, et de lui faciliter la tâche. Ca paraît évident, mais beaucoup de témoignages font état de matériel volé alors qu'il était bien en vue dans la cabine.

  • Lorsque le camping-car est laissé sur un parking pour une visite, éviter d'y laisser les papiers, appareils photos et autres. Si possible les emporter avec soi, sinon au moins les cacher, au mieux avoir installé un petit coffre caché pour ces objets précieux.

  • Pour les vols à la roulotte, l'alarme (simple, inutile de monter une usine à gaz) est encore le moins mauvais système. Mais le mieux est que la sirène soit à l'intérieur de l'habitacle pour empêcher le voleur d'y rester trop longtemps (c'est insoutenable dans un espace fermé). A l'extérieur ça ne sert à rien (vous êtes vous déjà retourné en entendant une sirène d'alarme de voiture ?)

  • Si vous êtes paranoïaque, il existe dans le commerce et sur les sites de camping-car tout un tas de gadgets pour bloquer les portes. La question est jusqu'où laissez vous votre paranoïa vous pourrir la vie ?